Une Réunion extraordinaire des Parties à l’Accord Pelagos se tiendra le 9 février 2018 en Principauté de Monaco. A cette occasion, les Parties s'accorderont notamment sur le programme de travail du biennium 2018-2019 et sur les recommandations  élaborées par le Comité scientifique et technique et le Secrétariat permanent.

 

 

 

 

 

 

Le bulletin n.15 de la partie française à l'Accord Pelagos est en ligne. Pour télécharger le bulletin Pelagos 2018, pdf cliquez ici .

Bonne lecture !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Parc national de Port-Cros, en charge de l'animation de la Partie française de l'Accord Pelagos, lance un appel à candidature pour le recrutement d'un(e) Assistant(e) en charge de l'animation de la Partie française de l'Accord. Pour consulter les démarches à suivre et pour plus d'information, pdf cliquez ici .

 

Suite à l'appel lancé en 2017, les projets listés ci-après ont été sélectionnés à l'occasion de la 7ème Réunion des Parties à l'Accord Pelagos tenue le 12 décembre 2017 à Monaco. Ils seront conduits par des équipes internationales des trois pays et seront initiés au cours du premier trimestre de l'année 2018 :

  • projet « Pelagos Plastic Free – Integrated actions to reduce plastic debris in the Pelagos Sanctuary », conduit par Legambiente Onlus en partenariat avec Expédition Med, le Parc national des Cinq Terres, le Parc national de Archipelago Toscano, Unicoop Firenze, Mareblu et Novamont et pour lequel une subvention de 83 000 euros a été allouée ;
  • projet « Biological and toxicological contamination of cetaceans in the Pelagos Sanctuary: assessment, origin, monitoring and mitigation », conduit par le Groupement d’Intérêt Scientifique pour les Mammifères marins de Méditerranée et leur environnement (GIS3M) en partenariat avec Istituto Zooprofilattico Sperimentale del Piemonte, Liguria et Valle d’Aosta (IZSPLV), le Groupe d’Etude des Cétacés de Méditerranée (GECEM), le Laboratoire Départemental Vétérinaire de l’Hérault (VDV34), Vetagro Sup (ENVL) et Monacology et pour lequel une subvention de 83 110 euros a été allouée ;
  • projet « Proposal to develop and evaluate mitigation strategies to reduce the risks of ship strikes to fin and sperm whales in the Pelagos Sanctuary », conduit par Tethys Research Institute en partenariat avec British Antartic Survey, International Fund for Animal Welfare (IFAW), WWF France, Souffleurs d’Ecume, Quiet Oceans SAS, l’Université de Bretagne Occidentale (UBO) et le Yacht Club de Monaco (YCM) et pour lequel une subvention de 83 299 euros a été allouée.

 

Six Communes riveraines retombant dans la partie italienne du Sanctuaire Pelagos ont décidé dernièrement d’adhérer à la Charte de partenariat : Lerici (Provence de La Spezia), Deiva Marina (Provence de La Spezia), Bonassola (Provence de La Spezia) et Albissola Marina (Provence de Savona), Porto Venere (Provence de La Spezia) e Borghetto Santo Spirito (Province de Savona), dont s’est achevée favorablement l’instruction d’évaluation prévue, et dont la cérémonie conjointe de souscription de la Charte de partenariat est en cours de programmation imminente, et se tiendra dans la Commune de Lerici (Provence de La Spezia).

Vu les souscriptions des 2 dernières Communes sardes manquantes – Trinità d’Agultu (Provence de Olbia-Tempio) e Aglientu (Provence de Olbia-Tempio) qui ont eu lieu le 25 août dernier, les adhésions de la partie italienne atteignent le nombre de 94 adhésions sur 111 communes côtières des 3 Régions concernées (Ligurie, Toscane et Sardaigne) retombant dans la zone du Sanctuaire Pelagos, pour un pourcentage total de 85% du total des ayants droits : les Communes susmentionnées ont déjà veillé à désigner et à communiquer leurs Référents communaux respectifs, comme prévu dans le cadre de la mise en œuvre italienne du Partenariat du Sanctuaire Pelagos.

Au niveau de chaque Région italienne concernée, les résultats à cinq ans du début de l’initiative sont les suivants :

  • LIGURIE 55 Communes membres sur 63 ayants droits, c'est-à-dire 87% à l’échelle régionale TOSCANE 26 Communes membres sur 35 ayants droits, c'est-à-dire 74 % à l’échelle régionale (dont 5 déclarées déchus du fait du non renouvellement biannuel de leur adhésion, et 1 n’ayant jamais souscrit la Charte de Partenariat) ;
  • SARDAIGNE 13 Communes membres sur 13 ayants droits, c'est-à-dire 100 % à l’échelle régionale.

La documentation relative aux nouvelles adhésions a été transmise au Secrétariat permanent de l’Accord, et il constituera la base d’évaluation, comme le prévoit la Charte elle-même, pour émettre des décisions et des recommandations conjointes ainsi que mettre en œuvre d’éventuelles actions spécifiques, au niveau de l’Accord tripartite, sur le thème du Partenariat des communes riveraines du Sanctuaire.

En date du 28 novembre dernier, la Commune de Campo nell’Elba (Province de Livorno) a été déclarée déchue du Partenariat du Sanctuaire Pelagos du fait du non renouvellement, qui devait être le deuxième, de sa propre adhésion : par conséquent, cette Commune a été éliminée de la liste des communes membres, et a donc perdu le droit d’exposer le Drapeau du Sanctuaire Pelagos et toute autre prérogative liée à cette adhésion.

Il s’agit de la 5° commune italienne déclarée déchue du fait du non renouvellement biannuel de son adhésion au Partenariat :

1°.    Rio Marina (déclarée déchue pour n’avoir pas fait le 1° renouvellement le 17 février 2015) ;

2°.    Rio nell’Elba (déclarée déchue pour n’avoir pas fait le 1° renouvellement le 17 février 2015) ;

3°.    Portoferraio (déclarée déchue pour n’avoir pas fait le 1° renouvellement le 17 février 2015) ;

4°.    Marciana (déclarée déchue pour n’avoir pas fait le 1° renouvellement le 17 février 2015) ;

5°.    Campo nell’Elba (déclarée déchue pour n’avoir pas fait le 2° renouvellement le 28 novembre 2017) ;

Faisant tous partie du territoire de l’île d’Elbe - Archipel toscan - (Province de Livorno)

D’après la procédure adoptée par la Partie italienne à cet égard, si les Communes déclarées déchues voulaient à l’avenir adhérer de nouveau au Partenariat du Sanctuaire Pelagos, elles devraient suivre les démarches d’adhésion ex nihilo par le biais d’une nouvelle Décision de la Municipalité et/ou du Conseil municipal caractérisée par des engagements spécifiques et programmés concernant la réalisation des différentes activités, ou qui s’y réfèrent, décrites dans l’annexe 4 de la Recommandation COP4/REC9 pertinente, et devront également réaliser l’instruction d’évaluation prévue assortie d’une éventuelle approbation de la part de cette Autorité nationale compétente, avec l’avis consultatif du Comité national de pilotage du Sanctuaire Pelagos.

 

 

L’année 2017 se conclura avec la 7ème Réunion des Parties de l’Accord Pelagos qui se tiendra le 12 et le 13 décembre 2017 en Principauté de Monaco. A cette occasion, la France laissera la présidence de l’Accord à Monaco et les Parties devront notamment s’accorder sur le programme de travail du prochain biennium 2018-2019 et sur les projets retenus dans le cadre de l’appel lancé en 2017.

 

 

 

Mardi 5 septembre dernier à 12h47 Monsieur Wolf-Dieter Stucken, un plaisancier suisse, naviguant à 10 miles marins de Rosignano Marittimo (Province de Livorno) ayant mis le cap au NE provenant de Capraia, a vu et photographié un exemplaire de gros delphinidé, se distinguant par sa grande taille et un motif à taches blanches sur manteau noir brillant, qui laisserait supposer qu’il puisse s’agir d’un exemplaire d’Orcinus orca ou épaulard.

Malheureusement, la photo a été prise de loin et avec un angle ne favorisant pas la reconnaissance certaine: toutefois, bien que ce soit la première fois que l’on documente la présence de cette espèce de cétacée dans les eaux de l’Archipel toscan, à d’autres occasions (en 2016 et 2017) il aurait été signalé. Dans nos mers, l’épaulard est une espèce classée comme occasionnelle.

Wolf-Dieter Stucken a été contacté par mail : malheureusement son témoignage ne semble pas ajouter d’autres éléments utiles pour une identification correcte et certaine de l’exemplaire en question.

Nous avons veillé à faire circuler le photogramme parmi de nombreux cétologues italiens : ils sont tous tombés d’accord, au vu de la photo, sur l’attribution possible de la nageoire dorsale à l’espèce Orcinus orca, mais ont aussi exprimé de façon unanime qu’il n’y a pas de correspondance claire entre le motif qui ressort et le motif spécifique de cette espèce ; par contre ils sont tous d’accord sur l’impossibilité de déterminer avec certitude l’espèce en ne se basant que sur ce photogramme.

Bien que les éléments dont nous disposons ne semblent pas suffisants pour identifier avec une certitude scientifique l’espèce de l’exemplaire, il pourrait s’agir selon toute probabilité du même épaulard qui avait déjà été signalé à d’autres occasions dans les eaux de l’Archipel toscan.

 

 Mardi 12 septembre 2017 -Musée océanographique de Monaco

    

 

Les Secrétariats des Accords intergouvernementaux RAMOGE et Pelagos se mobilisent en faveur de la réduction des déchets marins en organisant un colloque le 12 septembre 2017 au Musée océanographique de Monaco, afin de sensibiliser sur cette problématique les communes littorales et également celles de l’arrière-pays.  

Réduire les déchets marins est une préoccupation commune aux deux Accords, en effet, cette pollution menace les espèces marines et les mammifères marins sont particulièrement impactés.

Considérant que 80% des déchets marins sont d’origine terrestre, il est primordial de promouvoir toute action en amont et notamment d’encourager une gestion efficace des déchets afin d’éviter que les déchets abandonnés dans la nature ne se retrouvent en mer.

A l’occasion de ce colloque, un scientifique, spécialiste des déchets exposera les enjeux environnementaux et sanitaires liés aux déchets marins; les représentants des ministères en charge de l’environnement des pays parties aux Accords, présenteront les directives et leurs actions respectives pour lutter contre cette pollution. Enfin, les acteurs locaux décriront les diverses initiatives innovantes qui contribuent directement ou indirectement à lutter contre les déchets marins.

Gageons que ces échanges contribueront à promouvoir des mesures concrètes pour éviter les déchets marins !

pdf Cliquez ici pour télécharger le programme. 

 

Huit sculptures représentant chacune un mammifère marin seront installées sur la promenade du bord de mer dénommée « Route de la mer » à Finale Ligure. Chaque sculpture pivotante portera la description du patrimoine marin et des cétacés observés en Mer Ligure.

Ce projet mettant en avant le Sanctuaire Pelagos, est réalisé par la commune de Finale Ligure, en partenariat avec « Gruppo Sociale Tutela Ambiente » de la Ligue navale, l’association « Run » et le groupe de sculpteurs « Graal ».

L’évènement sera inauguré le dimanche 6 août 2017 à 18h30.

 

 

 

Le dixième Comité scientifique et technique de l'Accord Pelagos se tiendra le lundi 25 septembre 2017 en Principauté de Monaco.

Les organismes qui souhaitent participer à la réunion en tant qu'observateurs sont invités à contacter le Secrétariat permanent de l'Accord Pelagos à l'adresse suivante : secretariat@pelagos-sanctuary.org