Si par leur forme hydrodynamique, les cétacés ressemblent à des poissons, ils sont comme les êtres humains, des mammifères placentaires. Les cétacés montrent de forts liens sociaux intragroupes.

Classification générale classique

Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embranchement Vertebrata
Classe Mammalia
Sous-classe Placentalia
Ordre Cetacea

 

L’ordre des cétacés est divisé en deux groupes :

Les cétacés à dents ou Odontocètes (dauphins, cachalots, marsouins, orques, narval, etc.). Les Odontocètes ont des mâchoires pourvues de dents. Les mâles sont généralement plus gros que les femelles. Ils ne possèdent qu’un seul évent, et leur crâne est asymétrique. Ce sont des chasseurs très performants qui se nourrissent de calmars, poulpes et poissons. Ces cétacés à dents forment des groupes compacts.

 

 

 

Les cétacés à fanons ou Mysticètes (baleines franches, rorquals, mégaptères, etc.). Les Mysticètes ou baleines au sens large possèdent des fanons qui ornent leur mâchoire supérieure. Tous sont de taille importante, avec des femelles généralement plus grandes que les mâles. Ils possèdent deux évents distincts et juxtaposés, et leur crâne est symétrique. Excepté la Baleine grise qui se nourrit sur le fond océanique, les Mysticètes filtrent l’eau à travers leurs fanons qui y retiennent principalement le krill, un type de crevette qui mesure quelques centimètres. Ce type de cétacé ne vit que rarement en groupes resserrés.

 

 

Principales caractéristiques

  • Une parfaite adaptation à la vie aquatique

Tous les cétacés ont en commun un ancêtre terrestre, qui s’est parfaitement adapté au milieu aquatique au cours de l’évolution. Les membres antérieurs et la queue de cet ancêtre ont évolué en nageoires. Le squelette interne des nageoires pectorales fait quant à lui apparaître des doigts, héritage des ancêtres terrestres de l'espèce. La nageoire caudale, très puissante, est horizontale, contrairement à celles des poissons et requins. Ils respirent l’air en surface grâce à leurs poumons et à leurs narines transformées en évents. Cette respiration n’est pas automatique comme chez les humains, elle est toujours un acte volontaire. C’est pourquoi les cétacés ne dorment que d’un seul hémisphère cérébral à la fois, qui fonctionne en alternance.

  • Reproduction

Leurs petits se développent dans le ventre de la femelle. Après la naissance, ils sont allaités durant plusieurs mois par un lait maternel très riche. Les jeunes accompagnent leur mère durant plusieurs années.

  • Les sens et l’écholocation

Le sens le plus développé chez les cétacés à dents est l'audition : ils sont dotés de la fonction d'écholocation, sorte de sonar naturel, qui permet la localisation dans l'espace de leurs congénères et des proies. Les ondes sonores à haute fréquence sont émises par une cavité proche de l’évent, focalisées et dirigées par le melon, elles sont réfléchies par la cible,  puis captées au niveau de la mâchoire inférieure pour être enfin interprétées par le cerveau.
L’univers des cétacés est essentiellement acoustique, les sons se propageant très loin dans l’eau et cela cinq fois plus vite que dans l’air. Certaines baleines telles que les baleines à bosse sont capables de communiquer à plusieurs centaines de kilomètres de distance, et d’émettre des sons répétitifs que l’on qualifie de chant.

  • Les migrations

La plupart des baleines entreprennent de longues migrations des régions polaires des deux hémisphères où elles se nourrissent en abondance en été, vers les eaux tropicales dans lesquelles elles se reproduisent et elles mettent bas en hiver. En Méditerranée, on sait que les Rorquals communs se regroupent en été dans la zone du Sanctuaire pour se nourrir, mais on ignore encore s’il existe des zones particulières dans lesquelles ils se reproduisent.

 

Les mammifères marins présents dans le Sanctuaire Pelagos

Dans le Sanctuaire Pelagos, 8 espèces de mammifères marins sont relativement fréquentes. Néanmoins, certaines espèces non décrites ici sont présentes mais très peu observées (rares ou accidentelles). Il s’agit par exemple de la Baleine à bosse, de l’Orque et du Marsouin commun. Nous focaliserons nos recherches sur les 8 espèces les plus abondantes, de même que sur la seule espèce de pinnipède présente en Méditerranée mais absente du Sanctuaire : le Phoque Moine.

Taille Couleur Particularité Espèce Fiche 
> 15 m Dos gris
ventre clair
Tête triangulaire et fanons, avec une coloration assymétrique. Souffle vertical et petit aileron reculé Rorqual commun Lire la fiche
> 10 m Gris foncé Gris foncé Tête massive, au profil " carré ", souffle orienté vers l'avant gauche, petit aileron dorsal triangulaire Cachalot Lire la fiche
5 à 10 m Corps gris tête claire Nageoire dorsale en arrière du corps Ziphius Lire la fiche
5 à 10 m Noir et gris foncé Tête ronde et globuleuse, aileron bas et large, recourbé vers l’arrière Globicéphale noir Lire la fiche
2,5 à 5 m Gris sombre et taches blanchâtres Absence de rostre (front plat), nageoire dorsale au milieu du dos, cicatrices sur le corps Dauphin de Risso Lire la fiche
2,5 à 5 m Bleu et blanc Rostre court et bien marqué, flanc gris Grand Dauphin Lire la fiche
> 2 m Bleu foncé et blanc Flancs marqués par un « V » bleu Dauphin commun Lire la fiche
< 2 m Bleu noir et blanc Stries sombres sur les flancs 
Une flamme typique blanche part des flancs vers l'aileron dorsal
Dauphin bleu et blanc Lire la fiche
2 à 2,5 m Corps brunâtre avec tache blanche sur le ventre Nageoires antérieures incapables de supporter le corps sur terre, absence de pavillon auditif Phoque moine Lire la fiche

Pour en savoir plus sur les mammifères marins du Sanctuaire Pelagos, cliquer ici.